fbpx
Shopping Cart

Aucun produit dans le panier.

Conditions générales d’utilisation

Article 1 – Définitions
Article 2 – Identité de l’entrepreneur
Article 3 – Applicabilité
Article 4 – L’offre
Article 5 – Le contrat
Article 6 – Droit de rétractation
Article 7 – Obligations du consommateur pendant la période de réflexion
Article 8 – Exercice du droit de rétractation par le consommateur et les coûts y afférents
Article 9 – Obligations de l’entrepreneur en cas de rétractation
Article 10 – Exclusion du droit de rétractation
Article 11 – Le prix
Article 12 – Exécution et garantie supplémentaire
Article 13 – Livraison et exécution
Article 14 – Transactions à durée déterminée: durée, résiliation et prolongation
Article 15 – Paiement
Article 16 – Procédure de réclamation
Article 17 – Litiges
Article 18 – Dispositions supplémentaires ou dérogatoires
Article 19 – Modification des Conditions Générales VUURSFEERHAARD B.V.

Article 1 – Définitions

Dans ces conditions générales, on entend par :

  1. Accord supplémentaire : un accord par lequel le consommateur acquiert des produits, des contenus numériques et/ou des services en relation avec un contrat conclu à distance et ces biens, contenus numériques et/ou services sont fournis par l’entrepreneur ou par un tiers sur la base d’un accord entre ce tiers et l’entrepreneur ;
  2. Délai de réflexion : la période pendant laquelle le consommateur peut exercer son droit de rétractation ;
  3. Consommateur : la personne physique qui n’agit pas pour des fins liées à son activité commerciale, industrielle, artisanale ou professionnelle ;
  4. Jour : jour du calendrier ;
  5. Contenu numérique : données produites et fournies sous forme numérique ;
  6. Contrat à durée : un contrat qui vise à la fourniture régulière de biens, de services et/ou de contenus numériques pendant une période déterminée ;
  7. Support d’information durable : tout moyen, y compris l’e-mail, qui permet au consommateur ou à l’entrepreneur de stocker des informations qui lui sont personnellement adressées d’une manière qui permet une consultation ou une utilisation futures pendant une période adaptée aux fins pour lesquelles les informations sont destinées et qui permet une reproduction inaltérée des informations stockées ;
  8. Droit de rétractation : la possibilité pour le consommateur de renoncer au contrat conclu à distance pendant le délai de réflexion ;
  9. Entrepreneur : la personne physique ou morale qui offre des produits, des contenus numériques et/ou des services à des consommateurs à distance ;
  10. Contrat à distance : un contrat conclu entre l’entrepreneur et le consommateur dans le cadre d’un système de vente à distance organisé de produits, de contenus numériques et/ou de services, où jusqu’à la conclusion du contrat, l’utilisation d’une ou de plusieurs techniques de communication à distance est exclusivement ou partiellement utilisée ;
  11. Formulaire-type de rétractation : le formulaire-type européen de rétractation figurant à l’annexe I des présentes conditions ; l’annexe I n’a pas à être mise à disposition si le consommateur n’a pas le droit de rétractation pour sa commande ;
  12. Technique de communication à distance : moyen pouvant être utilisé pour conclure un contrat sans que le consommateur et l’entrepreneur aient besoin d’être réunis simultanément dans le même lieu.

Article 2 – Identité de l’entrepreneur

Nom de l’entrepreneur : Wallpanelen B.V.
Faisant affaire sous le nom/noms :

  • Wallpanelen

Adresse de l’établissement :
Handelskade 10 7202CD Zutphen

Numéro de téléphone : ‪0575-757036
Disponibilité :
Du lundi au dimanche de 8h00 à 22h00

Adresse e-mail : info@wallpanelen.nl
KVK : 88704688
Numéro de TVA NL864738730B01

Article 3 – Applicabilité

  1. Ces conditions générales s’appliquent à toute offre de l’entrepreneur et à tout accord conclu à distance entre l’entrepreneur et le consommateur.
  2. Avant la conclusion de l’accord à distance, le texte de ces conditions générales est mis à disposition du consommateur. Si cela n’est pas raisonnablement possible, l’entrepreneur indiquera, avant la conclusion de l’accord à distance, la manière dont les conditions générales peuvent être consultées chez l’entrepreneur et qu’elles seront envoyées gratuitement sur demande du consommateur dès que possible.
  3. Si l’accord à distance est conclu électroniquement, en dérogation au paragraphe précédent et avant la conclusion de l’accord à distance, le texte de ces conditions générales peut être mis à disposition du consommateur de manière électronique de manière à ce qu’il puisse être stocké sur un support de données durable par le consommateur de manière simple. Si cela n’est pas raisonnablement possible, il sera indiqué avant la conclusion de l’accord à distance où les conditions générales peuvent être consultées électroniquement et qu’elles seront envoyées gratuitement au consommateur par voie électronique ou autre sur demande.
  4. Dans le cas où, outre ces conditions générales, des conditions spécifiques de produits ou de services s’appliquent également, les deuxième et troisième paragraphes s’appliquent également et le consommateur peut se prévaloir, en cas de conditions contradictoires, de la disposition applicable qui lui est la plus favorable.

Article 4 – L’offre

  1. Si une offre a une durée de validité limitée ou est soumise à des conditions, cela est expressément mentionné dans l’offre.
  2. L’offre contient une description complète et précise des produits, de la contenu numérique et/ou des services proposés. La description est suffisamment détaillée pour permettre une bonne évaluation de l’offre par le consommateur. Si l’entrepreneur utilise des images, celles-ci sont une représentation fidèle des produits, services et/ou contenu numérique proposés. Les erreurs évidentes ou les erreurs manifestes dans l’offre ne lient pas l’entrepreneur.
  3. Chaque offre contient des informations suffisantes pour que le consommateur comprenne clairement les droits et obligations liés à l’acceptation de l’offre.

Article 5 – Le contrat

  1. Le contrat est conclu, sous réserve de ce qui est stipulé au paragraphe 4, au moment où le consommateur accepte l’offre et satisfait aux conditions y afférentes.
  2. Si le consommateur accepte l’offre par voie électronique, l’entrepreneur confirme sans délai, par voie électronique, la réception de l’acceptation de l’offre. Tant que la réception de cette acceptation n’a pas été confirmée par l’entrepreneur, le consommateur peut dissoudre le contrat.
  3. Si le contrat est conclu électroniquement, l’entrepreneur prend des mesures techniques et organisationnelles appropriées pour assurer la sécurité de la transmission électronique des données et assure un environnement web sûr. Si le consommateur peut payer électroniquement, l’entrepreneur prendra des mesures de sécurité appropriées à cet effet.
  4. Dans les limites autorisées par la loi, l’entrepreneur peut s’informer de la capacité du consommateur à s’acquitter de ses obligations de paiement, ainsi que de tous les faits et facteurs qui sont importants pour conclure de manière responsable le contrat à distance. Si l’entrepreneur, sur la base de cette enquête, a de bonnes raisons de ne pas conclure le contrat, il est en droit de refuser une commande ou une demande en motivant le refus ou d’imposer des conditions particulières à son exécution.
  5. Au plus tard au moment de la livraison du produit, du service ou du contenu numérique au consommateur, l’entrepreneur enverra par écrit ou d’une manière accessible pour le consommateur à être stockée sur un support durable les informations suivantes:

a. l’adresse de visite du siège de l’entrepreneur où le consommateur peut déposer des plaintes; b. les conditions et modalités d’exercice du droit de rétractation par le consommateur, ou une mention claire que le droit de rétractation est exclu; c. les informations sur les garanties et les services après-vente existants; d. le prix, toutes taxes comprises, du produit, du service ou du contenu numérique ; le cas échéant, les frais de livraison ; et les modalités de paiement, de livraison ou d’exécution du contrat à distance; e. les exigences de résiliation du contrat si le contrat a une durée de plus d’un an ou est à durée indéterminée ; f. le formulaire type de rétractation lorsque le consommateur a un droit de rétractation.

  1. En cas de transaction à durée indéterminée, la disposition du paragraphe précédent ne s’applique qu’à la première livraison.

Article 6 – Droit de rétractation

Chez les produits :

  1. Le consommateur peut résilier un contrat portant sur l’achat d’un produit dans un délai de réflexion de 30 jours sans donner de raison. Le vendeur peut demander au consommateur la raison de la rétractation, mais ne peut pas l’y obliger.
  2. Le délai de réflexion mentionné au paragraphe 1 commence le jour suivant celui où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, qui n’est pas le transporteur, a reçu le produit, ou :

a. si le consommateur a commandé plusieurs produits dans la même commande : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le dernier produit. Le vendeur peut refuser une commande de plusieurs produits ayant des délais de livraison différents, à condition d’avoir informé clairement le consommateur avant le processus de commande. b. si la livraison d’un produit se compose de plusieurs envois ou pièces : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le dernier envoi ou la dernière pièce ; c. pour les contrats de livraison régulière de produits pendant une période déterminée : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le premier produit.

Pour les services et le contenu numérique non fourni sur un support matériel : 3. Le consommateur peut résilier un contrat de services et un contrat de livraison de contenu numérique non fourni sur un support matériel pendant 30 jours sans donner de raison. Le vendeur peut demander au consommateur la raison de la rétractation, mais ne peut pas l’y obliger.

  1. Le délai de réflexion mentionné au paragraphe 3 commence le jour suivant la conclusion du contrat.

Délai de réflexion prolongé pour les produits, services et contenu numérique non fourni sur un support matériel en cas de non-information sur le droit de rétractation : 5. Si le vendeur n’a pas fourni au consommateur les informations légales obligatoires sur le droit de rétractation ou sur le formulaire de rétractation, le délai de réflexion expire douze mois après la fin du délai de réflexion initialement déterminé conformément aux paragraphes précédents de cet article.

  1. Si le vendeur a fourni les informations mentionnées au paragraphe précédent au consommateur dans les douze mois suivant le début du délai de réflexion initial, le délai de réflexion expire 30 jours après le jour où le consommateur a reçu ces informations.

Article 7 – Obligations du consommateur pendant le délai de rétractation

  1. Pendant le délai de rétractation, le consommateur prendra soin du produit et de l’emballage. Il ne déballera ou n’utilisera le produit que dans la mesure nécessaire pour en établir la nature, les caractéristiques et le fonctionnement. Le principe de base est que le consommateur ne peut manipuler et inspecter le produit que comme il le ferait dans un magasin.
  2. Le consommateur est responsable uniquement de la dépréciation du produit qui résulte d’une manipulation du produit qui dépasse ce qui est autorisé au paragraphe 1.
  3. Le consommateur n’est pas responsable de la dépréciation du produit si le commerçant ne lui a pas fourni, avant ou lors de la conclusion du contrat, toutes les informations légalement obligatoires concernant le droit de rétractation.


Article 8 – Exercice du droit de rétractation par le consommateur et les frais qui en découlent

  1. Si le consommateur exerce son droit de rétractation, il en informe l’entrepreneur pendant le délai de réflexion en utilisant le formulaire de rétractation modèle ou toute autre déclaration claire.
  2. Le consommateur renvoie le produit ou le remet à l’entrepreneur ou à une personne autorisée par ce dernier dans les meilleurs délais et au plus tard dans les 30 jours suivant la notification visée au paragraphe 1, sauf si l’entrepreneur a proposé de récupérer lui-même le produit. Le consommateur respecte le délai de renvoi en tout état de cause s’il renvoie le produit avant l’expiration du délai de réflexion.
  3. Le consommateur renvoie le produit avec tous les accessoires fournis, dans la mesure du possible dans son état et son emballage d’origine, et conformément aux instructions raisonnables et claires fournies par l’entrepreneur.
  4. Le risque et la charge de la preuve de l’exercice correct et en temps voulu du droit de rétractation incombent au consommateur.
  5. Le consommateur supporte les coûts directs de renvoi du produit. Si l’entrepreneur n’a pas informé le consommateur de cette charge ou si l’entrepreneur indique qu’il prend en charge ces frais lui-même, le consommateur n’a pas à supporter les frais de renvoi.
  6. Si le consommateur se rétracte après avoir expressément demandé que l’exécution de la prestation de service ou la livraison de gaz, d’eau ou d’électricité, qui n’ont pas été mis en vente dans un volume limité ou une quantité déterminée, commence pendant la période de réflexion, le consommateur doit à l’entrepreneur un montant proportionnel à la partie de l’engagement qui a été remplie par l’entrepreneur au moment de la rétractation, comparé au respect complet de l’engagement.
  7. Le consommateur ne supporte pas les coûts de l’exécution de services ou de la fourniture d’eau, de gaz ou d’électricité, qui n’ont pas été mis en vente dans un volume limité ou une quantité déterminée, ou pour la fourniture de chauffage urbain, si :

a. l’entrepreneur n’a pas fourni au consommateur les informations obligatoires sur le droit de rétractation, le remboursement des coûts en cas de rétractation ou le formulaire de rétractation modèle ; ou b. le consommateur n’a pas demandé expressément le début de l’exécution du service ou la fourniture de gaz, d’eau, d’électricité ou de chauffage urbain pendant la période de réflexion.

  1. Le consommateur ne supporte pas les coûts de la fourniture de contenu numérique non fourni sur un support matériel, en totalité ou en partie, si :

a. il n’a pas expressément consenti à la livraison avant la fin du délai de réflexion ;
b. il n’a pas reconnu perdre son droit de rétractation en donnant son consentement ; ou
c. l’entrepreneur a omis de confirmer

9. Si le consommateur exerce son droit de rétractation, tous les contrats supplémentaires sont automatiquement résolus.



Article 9 – Obligations de l’entrepreneur en cas de rétractation

  1. Si l’entrepreneur permet à la consommateur de faire la déclaration de rétractation par voie électronique, il envoie un accusé de réception sans délai après réception de cette déclaration.
  2. L’entrepreneur rembourse tous les paiements du consommateur, y compris les frais de livraison facturés par l’entrepreneur pour le produit retourné, sans délai et au plus tard dans les 30 jours suivant le jour où le consommateur lui a fait connaître sa rétractation. Sauf si l’entrepreneur propose de récupérer le produit lui-même, il peut différer le remboursement jusqu’à ce qu’il ait reçu le produit ou jusqu’à ce que le consommateur ait fourni une preuve d’expédition du produit, selon la date la plus proche.
  3. L’entrepreneur utilise le même moyen de paiement que celui utilisé par le consommateur pour le remboursement, à moins que le consommateur n’accepte une autre méthode. Le remboursement est gratuit pour le consommateur.
  4. Si le consommateur a choisi une méthode de livraison plus coûteuse que la méthode de livraison standard la moins chère, l’entrepreneur n’a pas à rembourser les frais supplémentaires pour cette méthode plus coûteuse.


Article 10 – Exclusion du droit de rétractation

L’entrepreneur peut exclure les produits et services suivants du droit de rétractation, mais seulement s’il les mentionne clairement dans l’offre, au moins avant la conclusion du contrat:

  1. Les produits ou services dont le prix est lié à des fluctuations sur le marché financier sur lequel l’entrepreneur n’a pas d’influence et qui peuvent survenir pendant la période de rétractation;
  2. Les contrats conclus lors d’une enchère publique. Une enchère publique est une méthode de vente dans laquelle l’entrepreneur propose des produits, du contenu numérique et/ou des services au consommateur qui est présent personnellement ou qui a la possibilité d’être présent personnellement à l’enchère, sous la direction d’un commissaire-priseur, et dans laquelle l’enchérisseur retenu est obligé d’acheter les produits, le contenu numérique et/ou les services;
  3. Les contrats de service, après exécution complète du service, mais seulement si:

a. l’exécution a commencé avec l’accord préalable exprès du consommateur; et b. le consommateur a déclaré qu’il perd son droit de rétractation dès que l’entrepreneur a entièrement exécuté le contrat;

  1. Les forfaits touristiques au sens de l’article 7:500 du Code civil néerlandais et les contrats de transport de personnes;
  2. Les contrats de service pour la fourniture d’un logement, si un date ou une période d’exécution est prévue dans le contrat et qui ne concerne pas un usage d’habitation, le transport de biens, les services de location de voitures et les services de restauration;
  3. Les contrats concernant les loisirs, si une date ou une période d’exécution est prévue dans le contrat;
  4. Les produits fabriqués selon les spécifications du consommateur, qui ne sont pas préfabriqués et qui sont fabriqués sur la base d’un choix ou d’une décision individuelle du consommateur, ou qui sont clairement destinés à une personne spécifique;
  5. Les produits qui se détériorent rapidement ou ont une durée de conservation limitée;
  6. Les produits scellés qui ne conviennent pas au retour pour des raisons de protection de la santé ou d’hygiène et dont le sceau a été brisé après la livraison;
  7. Les produits qui ont été irrévocablement mélangés avec d’autres produits après la livraison en raison de leur nature;
  8. Les boissons alcoolisées dont le prix est convenu à la conclusion du contrat, mais dont la livraison ne peut avoir lieu qu’après 30 jours et dont la valeur réelle dépend des fluctuations du marché sur lequel l’entrepreneur n’a pas d’influence;
  9. Les supports audio, vidéo et logiciels scellés dont le sceau a été brisé après la livraison;
  10. Les journaux, magazines et périodiques, à l’exception des abonnements à ceux-ci;
  11. La fourniture de contenu numérique autre que sur un support matériel, mais seulement si:

a. l’exécution a commencé avec l’accord préalable exprès du consommateur; et
b. le consommateur a déclaré qu’il perd son droit de rétractation.

Article 11 – Le prix

  1. Pendant la durée de validité mentionnée dans l’offre, les prix des produits et/ou services proposés ne seront pas augmentés, sauf en cas de modification des taux de TVA.
  2. Contrairement au paragraphe précédent, l’entrepreneur peut proposer des prix variables pour les produits ou services dont les prix sont liés aux fluctuations du marché financier et sur lesquels il n’a pas de contrôle. Cette dépendance aux fluctuations et le fait que les prix mentionnés soient des prix indicatifs doivent être précisés dans l’offre.
  3. Les augmentations de prix dans les 3 mois suivant la conclusion du contrat ne sont autorisées que si elles résultent de réglementations ou de dispositions légales.
  4. Les augmentations de prix à partir de 3 mois après la conclusion du contrat ne sont autorisées que si l’entrepreneur en a convenu et :

a. qu’elles résultent de réglementations ou de dispositions légales ; ou b. que le consommateur a le droit de résilier le contrat à compter du jour où l’augmentation de prix prend effet.

  1. Les prix des produits ou services mentionnés dans l’offre comprennent la TVA.

Article 12 – Exécution du contrat et garantie supplémentaire

  1. L’entrepreneur garantit que les produits et/ou services sont conformes au contrat, aux spécifications mentionnées dans l’offre, aux exigences raisonnables de qualité et/ou d’utilité et aux dispositions légales et/ou réglementaires en vigueur à la date de conclusion du contrat. Si convenu, l’entrepreneur garantit également que le produit convient à un usage autre que normal.
  2. Une garantie supplémentaire fournie par l’entrepreneur, son fournisseur, fabricant ou importateur ne limite jamais les droits et les recours légaux dont dispose le consommateur en vertu du contrat en cas de défaillance de l’entrepreneur dans l’exécution de sa part du contrat.
  3. La garantie supplémentaire s’entend de tout engagement pris par l’entrepreneur, son fournisseur, importateur ou fabricant accordant au consommateur des droits ou recours particuliers qui vont au-delà de ceux qui lui sont légalement accordés en cas de défaillance de l’entrepreneur dans l’exécution de sa part du contrat.

Article 13 – Livraison et exécution

  1. L’entrepreneur exercera la plus grande diligence dans la réception et l’exécution des commandes de produits ainsi que dans l’évaluation des demandes de prestations de services.
  2. L’adresse que le consommateur a communiquée à l’entrepreneur est considérée comme le lieu de livraison.
  3. En tenant compte des dispositions de l’article 4 des présentes conditions générales, l’entrepreneur exécutera les commandes acceptées avec diligence, mais au plus tard dans les 30 jours, sauf si un autre délai de livraison a été convenu. Si la livraison est retardée ou si une commande ne peut être exécutée ou l’est partiellement, le consommateur en sera informé au plus tard 30 jours après la passation de la commande. Dans ce cas, le consommateur a le droit de résilier le contrat sans frais et de demander une indemnisation éventuelle.
  4. Après résiliation conformément au paragraphe précédent, l’entrepreneur remboursera immédiatement le montant payé par le consommateur.
  5. Le risque de dommage et/ou de perte de produits repose sur l’entrepreneur jusqu’au moment de la livraison au consommateur ou à un représentant désigné et connu de l’entrepreneur, à moins qu’il n’en ait été convenu autrement expressément.

Article 14 – Contrats à durée: durée, résiliation et renouvellement

Résiliation :

  1. Le consommateur peut résilier à tout moment un contrat conclu pour une durée indéterminée et qui vise la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, moyennant le respect des modalités de résiliation convenues et d’un délai de résiliation d’au plus un mois.
  2. Le consommateur peut résilier à tout moment un contrat conclu pour une durée déterminée et qui vise la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, à la fin de la durée convenue, moyennant le respect des modalités de résiliation convenues et d’un délai de résiliation d’au plus un mois.
  3. Le consommateur peut résilier les contrats mentionnés aux paragraphes précédents :

a. à tout moment, sans être limité à une résiliation à un moment précis ou pendant une période donnée ; b. en utilisant les mêmes moyens que ceux par lesquels il a conclu le contrat ; c. en respectant toujours le délai de résiliation que l’entrepreneur s’est réservé.

Renouvellement :
4. Un contrat conclu pour une durée déterminée et qui vise la livraison régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services ne peut pas être renouvelé ou renouvelé tacitement pour une durée déterminée.

  1. Contrairement à ce qui est mentionné dans le paragraphe précédent, un contrat à durée déterminée pour la livraison régulière de journaux, de nouvelles et de magazines peut être tacitement renouvelé pour une période maximale de trois mois, si le consommateur peut résilier ce contrat renouvelé à la fin de la période de renouvellement avec un délai de préavis d’un mois au maximum.
  2. Un contrat à durée déterminée pour la livraison régulière de produits ou de services ne peut être renouvelé tacitement pour une durée indéterminée que si le consommateur peut le résilier à tout moment avec un délai de préavis d’un mois au maximum. Le délai de préavis est de trois mois au maximum si le contrat vise la livraison régulière, mais pas plus d’une fois par mois, de journaux, de nouvelles et de magazines.
  3. Un contrat à durée limitée pour la livraison régulière de journaux, de nouvelles et de magazines à des fins de découverte ou d’essai ne sera pas renouvelé tacitement et prend fin automatiquement à la fin de la période de découverte ou d’essai.

Durée: 8. Si un contrat a une durée de plus d’un an, le consommateur peut résilier le contrat à tout moment après un an avec un délai de préavis d’un mois au maximum, à moins que la raison et l’équité ne s’opposent à la résiliation avant la fin de la durée convenue.

Article 15 – Paiement

  1. Sauf disposition contraire de l’accord ou des conditions supplémentaires, les montants dus par le consommateur doivent être payés dans un délai de 14 jours à compter du début du délai de réflexion, ou en l’absence de délai de réflexion, dans un délai de 14 jours à compter de la conclusion de l’accord. Dans le cas d’un accord portant sur la fourniture d’un service, ce délai commence le lendemain du jour où le consommateur a reçu la confirmation de l’accord.
  2. Dans la vente de produits aux consommateurs, les conditions générales ne peuvent jamais obliger le consommateur à effectuer un paiement anticipé de plus de 50%. Lorsqu’un paiement anticipé est convenu, le consommateur ne peut faire valoir aucun droit quant à l’exécution de la commande ou du service avant que le paiement anticipé convenu n’ait été effectué.
  3. Le consommateur est tenu de signaler immédiatement à l’entrepreneur toute inexactitude dans les données de paiement fournies ou mentionnées.
  4. Si le consommateur ne remplit pas ses obligations de paiement en temps voulu, après que l’entrepreneur lui ait signalé le retard de paiement et que l’entrepreneur lui ait accordé un délai de 14 jours pour satisfaire à ses obligations de paiement, et si le paiement n’est pas effectué dans ce délai de 14 jours, le consommateur est redevable d’un intérêt légal sur le montant restant dû et l’entrepreneur est en droit de facturer les frais de recouvrement extrajudiciaires qu’il a engagés. Ces frais de recouvrement peuvent s’élever au maximum à : 15 % sur les montants impayés jusqu’à 2 500 € ; 10 % sur les 2 500 € suivants et 5 % sur les 5 000 € suivants, avec un minimum de 40 €. L’entrepreneur peut déroger à ces montants et pourcentages au profit du consommateur.

Article 16 – Procédure de réclamation

  1. L’entrepreneur dispose d’une procédure de réclamation suffisamment connue et traite la réclamation conformément à cette procédure.
  2. Les réclamations concernant l’exécution de l’accord doivent être soumises à l’entrepreneur dans un délai raisonnable après que le consommateur a constaté les défauts, de manière complète et clairement définie.
  3. Les réclamations soumises à l’entrepreneur sont traitées dans un délai de 14 jours à compter de la date de réception. Si une réclamation nécessite un temps de traitement plus long, l’entrepreneur répond dans les 14 jours par un accusé de réception et une indication de la date à laquelle le consommateur peut s’attendre à recevoir une réponse plus détaillée.
  4. Si la réclamation ne peut être résolue dans un délai raisonnable ou dans un délai de 3 mois après son dépôt, elle donne lieu à un litige qui est soumis à la procédure de règlement des litiges.

Article 17 – Litiges

  1. Les contrats conclus entre l’entrepreneur et le consommateur auxquels s’appliquent les présentes conditions générales sont soumis exclusivement au droit néerlandais.
  2. Les litiges entre le consommateur et l’entrepreneur concernant la conclusion ou l’exécution de contrats portant sur des produits ou services fournis ou à fournir par l’entrepreneur peuvent, sous réserve de ce qui est énoncé ci-après, être soumis à la commission des litiges, Postbus 90600, 2509 LP à La Haye (www.sgc.nl), aussi bien par le consommateur que par l’entrepreneur.
  3. Un litige ne peut être examiné par la commission des litiges que si le consommateur a d’abord présenté sa plainte à l’entrepreneur dans les délais impartis.
  4. Si la plainte ne débouche pas sur une solution, le litige doit être soumis à la commission des litiges par écrit ou sous une autre forme déterminée par la commission dans les 3 mois suivant la date à laquelle le consommateur a présenté sa plainte à l’entrepreneur.
  5. Lorsque le consommateur souhaite soumettre un litige à la commission des litiges, l’entrepreneur est lié par ce choix. De préférence, le consommateur en informe d’abord l’entrepreneur.
  6. Lorsque l’entrepreneur souhaite soumettre un litige à la commission des litiges, le consommateur doit se prononcer par écrit dans les cinq semaines suivant une demande écrite de l’entrepreneur sur le fait qu’il souhaite également le faire ou s’il souhaite faire traiter le litige par le juge compétent. Si l’entrepreneur ne reçoit pas de réponse du consommateur dans un délai de cinq semaines, il est autorisé à soumettre le litige au juge compétent.
  7. La commission des litiges rend des décisions selon les conditions fixées dans le règlement de la commission des litiges https://www.degeschillencommissie.nl/over-ons/commissies/webshop/. Les décisions de la commission des litiges sont prises par voie de recommandation contraignante.
  8. La commission des litiges ne traitera pas un litige ou suspendra son traitement si l’entrepreneur bénéficie d’un sursis de paiement, s’il a été déclaré en faillite ou s’il a effectivement cessé ses activités commerciales avant qu’un litige ne soit traité et qu’une décision finale ait été rendue par la commission.
  9. Si, en plus de la commission des litiges, une autre commission reconnue ou affiliée à la Fondation pour les commissions de litiges pour les affaires de consommation (SGC) ou à l’Institut de plaintes pour les services financiers (Kifid) est compétente, la commission des litiges est compétente pour les litiges portant principalement sur la méthode de vente ou de prestation de services à distance. Pour tous les autres litiges, l’autre commission affiliée à la SGC ou au Kifid est compétente.

Article 18 – Dispositions supplémentaires ou dérogatoires

Les dispositions supplémentaires ou dérogatoires aux présentes conditions générales ne doivent pas être défavor

Article 19 – Modification des conditions générales de vente VuurSfeerhaard

  1. VuurSfeerhaard ne modifiera ces conditions générales de vente qu’en concertation avec l’Association des consommateurs.
  2. Les modifications apportées à ces conditions ne seront en vigueur qu’après leur publication de manière appropriée, à condition que, en cas de modification applicable pendant la durée d’une offre, la disposition la plus favorable au consommateur prévaudra.

Voici ce que les clients disent de Wallpanelen!

Contact image

Wallpanelen

Nu online

Heb je een vraag of kan ik je ergens mee helpen?
by Best4u Media